Navigation | PCF Gardez la parole à Villeneuve Le Roi

Pages

Catégories

22 juin 2017

VILLENEUVE INSOUMISE TOUJOURS !

https://loitravail.lol/

fichier pdf tract été juin

VILLENEUVE INSOUMISE TOUJOURS !

La France est un pays riche et puissant, mais il faut partager autrement les richesses. Il faut rompre avec les privilèges et les arrangements de ceux qui nous méprisent alors que nos vies sont si dures. C’est pourquoi, nous restons déterminés à faire reculer la résignation et le sentiment de fatalité. La révolution citoyenne pour laquelle nous militons est le moyen pacifique et démocratique d’en finir avec les inégalités, la pauvreté, la casse du code du travail et ainsi d’opposer la solidarité, aux idées extrêmes et xénophobes.

Quand près de 60% des électeurs s’abstiennent de voter à l’occasion des législatives, cela signifie que la politique est en crise et que la démocratie est malade. Le bourrage de crane des médias aussi, force à la démobilisation de ceux qui ont le plus à perdre Cela fait toujours Roi, le petit bourgeois et le parvenu ! Cartons pleins, urnes vides : Villeneuve en est l’exemple type. La majorité des gens sait pourtant qu’elle n’a rien à attendre de Macron, ses représentants Saint-Martin et Guérin, pas plus que de M Gonzales et M Grillon. Certes, une victoire par défaut peut bien se transformer en hégémonie, mais face à eux nous sommes des milliers à vouloir rompre avec 30 ans de marches arrières et de vols.

Fédérons-nous mieux face aux logiques du capitalisme mondialisé, les guerres et les destructions écologiques à l’œuvrent. Le bilan des élections 2017 ne retirent rien aux exigences et attentes majoritaires du peuple. La rupture décisive et salutaire avec le PS est advenue. Le coup de fouet de la présidentielle avec l’avenir en commun est un bien précieux pour tous. Une alternative, une force qui donne de l’espoir et du souffle aux femmes et aux hommes de bonne volonté est disponible à Villeneuve et Ablon. Elle existe déjà par nos initiatives fraternelles, la rencontre, des citoyens, des jeunes, de la France insoumise, du Front de gauche, des écologistes sincère et des communistes. Votre point d’appui c’est vous, c’est celles et ceux qui résistent et aspirent à des jours heureux.

 

Bel été à toutes et tous et ne lâchons rien !

Par pcfvlr le 22 juin, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

20 juin 2017

VOTRE FETE DE LA MUSIQUE

VOTRE FETE DE LA MUSIQUE

 

LE MERCREDI 21 juin UNE VRAIE PHYLHARMONIE

 

LA MUSIQUE ADOUCIT LES MOEURS

LE MERCREDI 21 juin dès 18H 39 rue Henri Lusseau

Initiative du Pcf front de gauche, des amis insoumis, des citoyens musiciens

 

Dès 19h30 Session reggae et dancehall avec CALALOO SOUND KATEB LAURA ROSE ET ZEPHO

Et bien sur toujours un petit bœuf surprise possible et des notes de chorales aussi

Des 21h15 NOTRE SOIREE AVEC  X TET  fondé en 2006

Nos amis nous régalerons de reprises de standards de jazz (cuivre basse clavier, drums…) 

Puis notre Soirée avec BORIS ALLENOU aussi en musique, une découverte passionnante Electro expérimental.

 Mercredi nous accueillerons aussi l’opération « un gateau pour la recherche »

Cela consiste à organiser une vente de gateaux, dont les profits iront à l’association « l’étoile de Martin » qui lutte contre les cancers pédiatriques. Le minimum de vente est de 2€. si les personnes souhaitent donner plus c’est avec plaisir. Cette campagne, commencée le 15 avril se prolonge jusqu’à mi juillet (en raison des fêtes de fin d’année dans les écoles et des manifestations dans les différents clubs sportifs). https://letoiledemartin.fr/gateau-pour-recherche

DByag7IXcAA8ZZc

Par pcfvlr le 20 juin, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

15 juin 2017

Jamais ma voix aux destructeurs du code du travail !

FRANCE INSOUMISE VILLENEUVE LE ROI ABLON
FRONT DE GAUCHE
PCF VILLENEUVE LE ROI ABLON

Jamais ma voix aux destructeurs du code du travail !

Nous  appelons Dimanche prochain à ne pas donner une voix à Mr Gonzales et M Saint Martin destructeurs du code du travail.

Nous appelons les électeurs Villeneuvois-e-s et Ablonais-e-s à se déterminer librement entre le vote blanc et l’abstention à l’occasion du second tour de l’élection législative, opposant M Saint Martin et Mr Gonzales, deux candidats aux antipodes des valeurs de solidarité, d’écologie et de progrès dont nos villes ont tellement besoin.

 Villeneuve le Roi le 14 Juin 2017

fichier pdf com leg 2

 

 

Par pcfvlr le 15 juin, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

14 juin 2017

ONU LE 15 JUIN : Prêts pour l’interdiction !

http://icanfrance.org/

On trouve trop peu de relais politiques en France pour faire pression et mobiliser les citoyens afin d’influer sur les négociations en cours quand à l’interdiction des armes nucléaires. Les conséquences humanitaires et environnementales inacceptables de l’arme atomique se sont-elles tant évaporées de nos esprits ? Le monde des armes va fortement bien, l’atomique aussi.

La Corée du Nord  lance et relance des nouveaux missiles balistiques. Elle viole le traité sur la non-prolifération des armes nucléaires (TNP). Dans l’escalade, les USA ont déployé en Corée du sud des missiles THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) et tout un système de Radar qui couvre une partie du territoire chinois. Cela explique des volontés de représailles de la Chine envers l’économie Sud coréenne. Au passage la Corée du Nord réussie à vendre ses armes conventionnelles partout en Afrique comme bien des pays occidentaux. La dénucléarisation de la Corée du Nord est prioritaire et urgente. Elle reste un vœu pieu malgré les sanctions de l’ONU. Dans un contexte ou l’odeur de la poudre et du sang sont partout et nous ne pouvons rester pétrifiés.

Les marchands de canon et des technologies morbides de miniaturisation qui vont avec, se régalent. Ils n’ont pour patrie que leur porte feuille. Aujourd’hui 9 états possèdent  plus de 16 000 armes nucléaires dans le monde. L’équilibre de la terreur, la pseudo dissuasion nucléaire en France, c’est déjà 4 milliards d’euros par an et les dépenses militaires conventionnelles file vers les 2 % du PIB. Ses dépenses sont en progression constante alors que le processus multilatéral sur le désarmement nucléaire s’enlise depuis 20 ans. La France et sa diplomatie ne montre aucune volonté réelle sur le sujet malgré de douces intentions.

Il reste une lueur. Entre le 15 juin et début juillet aux Nations-Unies s’engage une deuxième phase de négociation pour un traité d’interdiction des armes nucléaires dite «d’initiative humanitaire ». Ce projet de traité est poussé par plus de 130 pays depuis octobre 2016. Il en émane déjà une feuille de route avec 21 engagements clairs. La Campagne internationale pour abolir les armes nucléaires – ICAN, a eu un bel impact dans nombre de pays pour favoriser cet élan diplomatique. Sa directrice considère que ce traité « établira une nouvelle norme juridique internationale puissante, stigmatisant les armes nucléaires et obligeant les nations à prendre des mesures urgentes sur le désarmement ». Macron comme Hollande avant lui semble avoir la main sur la marche arrière avec son « ministère des armées ». Les armes nucléaires sont inacceptables moralement. Elles sont fabriquaient pour tuer des civils sans aucune discrimination. A la hauteur de l’émoi pour la défense des Accords de Paris, nous devons redoubler d’énergie pour gagner un cadre contraignant contre la prolifération des armes atomiques. Nous sommes citoyens et politiques, pacifistes devant une étape importante contre les logiques de domination, pour changer le monde face aux bellicismes. http://icanfrance.org/

 

Grégory Géminel

Responsable relations Inter

 PCF Val-de-Marne

Memebre du CN PCF

Par pcfvlr le 14 juin, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

9 juin 2017

Dimanche je vote c’est mon droit, je vote c’est mon devoir !

fichier pdf FETE DE LA MUSIQUE

 

Cher-e ami-e-s et camarades,

Les résultats de  la présidentielles ont été révélateurs de nos craintes partagées malgré notre belle lutte commune et acharnée. L’extrême droite a obtenu des scores jamais égalés en France jusqu’au 7 mai. Mais nous avons fait barrage à Le Pen justement. Reste qu’une grande lessiveuse politique se déroule pour faire perdurer le système. Macron à la commande est bien dans le même rail de la politique de dérive social-libérale et droitière engagées depuis des décennies.

A contrario, la dynamique autour de Jean-Luc Mélenchon, qui manque le second tour de rien, montre la volonté de nombreux citoyenne.s d’en finir avec l’austérité, les affaires, de bâtir une société de paix, de justice et d’égalité, de remettre la démocratie au cœur de notre pays avec une 6eme République.

C’est le cas de nombreux Ablonnais (21%) et encore plus de Villeneuvois (27,5%) qui ont eu le cœur bien à gauche le 23 avril. Nous en sommes d’humbles portes voix toutes et tous avec le Front de gauche mobilisateur, jovial que nous faisons vivre localement de toutes nos diversités.

Avec les élections législatives, nous voulons tous faire entrer à l’Assemblée Nationale une majorité qui bloque l’ultralibéralisme de Marcon. Je crois ce but poursuivi par tant de militants, partisans avec franchise même avec la dure division des gauches comme celles qui ont contribuées au si fort 23 avril localement et nationalement. Ce n’est pas encore le meilleur chemin car des luttes dures sont devant nous.

Mais inévitablement, c’est par elles que nous retrouverons le chemin unitaire et fraternelle, entres citoyens, syndicalistes, communistes, insoumis, écologistes, socialistes sincères… Après juin une nouvelle période politique pour notre pays commencera. Il nous faudra prendre le temps de l’analyse comme toujours, afin de nous projeter vers l’avenir pour Villeneuve et Ablon.

Nous sommes déjà tous convoqués, le 21 juin pour prendre des forces en musique et joindre le cœur et la raison.

D’ici là, rendez vous dès 19h dimanche soir au 39 rue Henri Lusseau, à la maison du PCF,  la maison de nos biens communs.

Fraternellement,

Grégory Géminel

cel vlr 14 18199066_1856273047956192_8034766906111570055_n

 

Par pcfvlr le 9 juin, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

24 mai 2017

Investir pour les services publics

                                       

Au nom de l’intérêt général !

 

Alors que toutes les enquêtes d’opinion, qui pour une fois convergent, plébiscitent les services publics, tous les services publics, en s’opposant notamment à toute idée de privatisation, une majorité de Français sont inquiets pour leur avenir. Et pour cause…

Car si les besoins sont là, leurs moyens sont systématiquement revus à la baisse : des bureaux de poste ferment, des casernes de sapeurs-pompiers, des commissariats sont regroupées, des lits sont supprimés dans les hôpitaux qui sont déjà à bout de souffle, des collèges et des classes d’écoles sont sacrifiés, des accueils personnalisés sont remplacés par des plateformes téléphoniques déshumanisées…

Après avoir mises au pain sec les communes en diminuant les aides de l’Etat l’ancien gouvernement à eu à cœur de finir le travail en décrétant la gestion austéritaire des collectivités. Avant de partir, le gouvernement PS précédent s’est même activé pour prendre quelques mesures à la sauvette et qui visent à démanteler ce qui reste de progressiste dans notre pays.

Nous refusons la suppression de 120 000 fonctionnaires que veulent Macron et ses candidats LREM comme M Saint Martin de Paris.

Nous refusons la suppression de 250 000 fonctionnaires que veulent la droite de Fillon et les candidats LR comme M Gonzales.

Jamais le pays n’a été aussi riche et en mesure de financer des services publics de qualité, implantés au plus près des lieux de vie. C’est juste une question de choix politiques, de volonté de privilégier ce qui sert la vie quotidienne des habitants et l’intérêt général.

Investir pour les services publics, c’est mettre de l’huile dans les rouages de la société pour qu’elle fonctionne mieux, c’est créer du lien et renforcer les solidarités, c’est rendre la politique utile, c’est répondre aux attentes et aux besoins des Français, toutes générations confondues.

L’éducation nationale, la culture coûtent chères disent-il. OK, Essayer l’ignorance alors ! Affaiblir les services publics en les privant de leur financement, c’est tout le contraire de faite des économies ! Il est temps d’inverser les logiques et de miser sur le service public !

 

Par pcfvlr le 24 mai, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

19 mai 2017

L’APPEL DES DÉPUTÉS PALESTINIENS ET KURDES EMPRISONNÉS

 

18268417_1310452629043892_4173082252500594034_n

Alors que nous nous apprêtons à voter et à faire voter pour les femmes et les hommes que nous jugeons les plus dignes de nous représenter dans la future Assemblée Nationale, il y a , en Israël et en Turquie, des députés bénéficiant d’un large soutien de leur peuple qui sont en prison . Les uns et les autres ont adressé à leurs collègues parlementaires du monde entier -et, plus généralement, à tous les démocrates- un vibrant appel à la solidarité .

Rappelons qu’il y a actuellement 6500 prisonniers politiques palestiniens en Israël et presqu’autant de démocrates kurdes détenus en Turquie ! Nous ne les oublions pas.

Le premier de ces appels émane de Marwan Barghouthi, figure de premier plan du mouvement palestinien. Cela fait un mois déjà (!) ce 17 mai qu’à son initiative, plus de mille prisonniers observent une grève de la faim pour arracher des conditions de détention moins inhumaines. Face à cette action courageuse intitulée « Liberté et Dignité », le gouvernement Nétanyahou a choisi la politique du pire. « Nous entrons dans une période extrêmement critique » vient de déclarer le président du Club des prisonniers. Juste avant d’être placé en isolement absolu, celui que les autorités israéliennes savent être aujourd’hui le leader le plus populaire dans toutes les couches de la société palestinienne, avait réussi à faire connaître cette interpellation publique de tous les parlementaires du monde sensibles aux « droits humains fondamentaux tels qu’ils sont garantis par le droit international ». Alors que la santé de tous ces grévistes de la faim se détériore de jour en jour, retour sur ce poignant témoignage : « Je fus le premier parlementaire à être arrêté, en 2002. Depuis, Israël a arrêté 70 parlementaires -plus de la moitié du Conseil législatif, le Parlement palestinien- et 13 d’entre eux restent détenus à ce jour (…) Le sort infligé aux parlementaires palestiniens reflète le sort du peuple qu’ils représentent (…) Aux yeux d’Israël, nous sommes tous coupables et l’accusation non déclarée, c’est notre désir de liberté, notre soif de liberté, notre sacrifice pour la liberté (…) J’en appelle à vous (…) Je vous demande de soutenir la liberté et la dignité du peuple palestinien afin que la paix puisse prévaloir. »

Presqu’au même moment, un autre appel nous parvenait, de parlementaires de Turquie cette fois. Il est lancé par le HDP , le grand parti progressiste , devenu la troisième force politique du pays en 2015 et soumis, depuis lors, à une répression féroce du régime Erdogan. Rassemblés face à la Cour des Droits de l’Homme, à Strasbourg, un groupe de député.e.s et de proches du HDP, s’est, là aussi, adressé, ce 16 mai, aux élus et aux forces démocratiques, notamment d’Europe, pour demander leur soutien. Il est à noter que là encore, les premiers visés par le pouvoir sont celles et ceux qui bénéficient de la confiance la plus large de leur peuple . Comme on le sait, neuf députés de ce parti sont détenus, parmi lesquels ses deux premiers dirigeants : Selahattin Demirtas et Figen Yüksekdag . 27 présidents de district, 85 présidents de province , près de 750 autres responsables et plusieurs milliers de militants ou proches du HDP partagent leur sort ! C’est l’honneur de la gauche d’entendre ces messages et de se montrer à la hauteur du courage admirable de celles et de ceux qui nous les ont adressés. Ce sont des êtres humains. Ils n’ont ni voulu ni cherché à être des héros, mais comme l’avait noté , dans sa grande sagesse, Nelson Mandela : « Le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité de la vaincre ».

F WURTZ

Par pcfvlr le 19 mai, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

18 mai 2017

ON NE LACHE RIEN !

La macronite aigüe guette !

Si le nouveau locataire de l’Elysée parvient à trouver une majorité parlementaire, il lancera une offensive redoutable contre les conditions de travail et de vie de l’immense majorité de la population du pays. Car la loi Travail, les coupes budgétaires, l’austérité et les dizaines de milliards d’euros, le CICE versés comme cadeaux aux grands groupes et à la finance sous Hollande, n’étaient que des demi-mesures pour le patronat et les élites. Comme Bruxelles, ils exigent plus. Et pas de doute que Macron va leur obéir. Jusqu’au deuxième tour des législatives, le brouillard va donc continuer sur le véritable programme ultra-libérale Macron/Phillipe et leurs candidats recyclés du PS et de Fillon. Puis, tomberont les contre-réformes bien plus sévères que celles néfastes déjà prévues. Reviendra par la fenêtre le projet de Fillon, pour défendre la compétitivité des entreprises et leurs marges de profits contre l’intérêt des classes populaires et des salariés. Les structures syndicales et un nouveau Front social devront alors montrer la voie. Les électeurs de Jean Luc Mélenchon, les citoyens insoumis, communistes, les écologistes et socialistes sincères devront suivre et se retrouver vraiment.

Les élections législatives

Car les élections législatives de juin prochain restent très ouvertes. La dynamique nouvelle de la France insoumise, qui a porté Mélenchon à 19,6 % des voix, peut se poursuivre et s’amplifier. Il peut se mener une campagne offensive, radicale et qui affiche clairement son ambition de victoires dans les territoires, dans les villes et les campagnes. Des candidats de la gauche debout, du Front de gauche, de la France insoumise peuvent être présents au deuxième tour dans un très grand nombre de circonscriptions malgré des concurrences que nous déplorons. De son côté, le PS se livre à des arrangements douteux avec Macron, lequel cherche aussi des carpes et des lapins sur sa droite LR. Cette soupe à l’extrême centre ouvre un espace pour la résistance, qui peut de même affaiblir encore l’extrême droite. Les cartes du vote populaire et de la jeunesse sont rebattues grâce à la campagne radicale de Mélenchon. L’abstention est résistible. Contre la  corruption, le mouvement peut et doit se poursuivre.

Par pcfvlr le 18 mai, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

9 mai 2017

Sur le 7 mai

 

C’est une tendance très sérieuse qui nous alerte tous, les résultats du Fhaine au second tour de l’élection présidentielle à Villeneuve-le-Roi et Ablon. La candidate du Front national est battue. Mais elle réalise cependant des scores très inquiétants dans nos deux villes comme dans la 3ème circonscription en obtenant un nombre de voix supplémentaires important par rapport au premier tour. Chez nous, l’effet multiplicateur est du à la politique LR locale d’exclusion de M Gonzales et ses affidés ainsi que l’opportunisme de M Dupont Aignan.

Emmanuel Macron, est élu à la Présidence de la République, mais son élection s’explique par la belle mobilisation de millions d’électeurs voulant barrer la route de l’Elysée au Front National. Cependant la colère des électeurs reste.

Il va être important d’élire et de pouvoir compter dans la future Assemblée Nationale sur des députés déterminés. C’est l’enjeu des législatives pour nos deux villes, notre territoire, la 3ème circonscription du Val-de-Marne ! Unis, nous pouvons l’emporter dans notre circonscription comme dans plusieurs dans notre département.

Il nous faut empêcher l’élection de candidats du Front national ou d’En Marche. Divisés, le risque d’un échec est maximum ! Ne dilapidons pas l’espoir du 23 avril et fédérons-nous pour résister.

Par pcfvlr le 9 mai, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

5 mai 2017

Dans 2 jours et puis 3…

Dans 2 jours aura lieu le second tour de l’élection présidentielle.

Tout doit être fait d’ici là pour barrer la route de l’Élysée à Marine Le Pen. Pour stopper sa progression, en voix et en pourcentages, en votant contre elle le 7 mai pour mettre son résultat le plus bas possible. 

L’abstention ou le vote blanc ne suffisent pas pour atteindre cet objectif. 

Après cette étape importante de la vie politique française, viendront, cinq semaines plus tard, les 11 et 18 juin, les élections législatives. Elles seront décisives. 

Fort du résultat de Jean-Luc Mélenchon le 23 avril, nous avons le devoir d’ouvrir de nouvelles perspectives de victoire aux sept millions d’électeurs qui ont voté ainsi, et à toutes celles et ceux qui, à gauche, peuvent se reconnaître dans une telle perspective. 

Ablonais, Villeneuvois bon vote et No pasaran !

Par pcfvlr le 5 mai, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

12345...106

Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Blog de Michel Issindou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...
| aijfcameroun