Navigation | PCF Gardez la parole à Villeneuve Le Roi

16 janvier 2017

PCF 253 candidats aux législatives

fichier pdf Liste candidats désigné le 14 janvier

Le CN du PCF ratifie une première liste de 253 candidats aux législatives

Le Conseil national du PCF s’est réuni aujourd’hui samedi 14 janvier 2017 pour débattre des échéances électorales à venir et pour ratifier un certain nombre de candidatures pour les élections législatives, de candidats communistes ou soutenus par le PCF.

Une première liste de 253 candidats désignés ou soutenus par le PCF a été adoptée à 91% par le Conseil national. D’autres candidats seront dans les jours et les semaines à venir désignés par le PCF.

Les communistes sont d’ores et déjà en campagne, dans les territoires, partout en France, pour rassembler autour de ces candidats et en faire élire le maximum, pour soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle.

INTERVENTION CN GREGORY GEMINEL

Par pcfvlr le 16 janvier, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

12 janvier 2017

Ce soir 7 coqs et poules philosophent !

Primaire-de-la-gauche 

Il est temps pour beaucoup de citoyens de rompre avec la déchéance politique et ce triste échec de 5 ans, comme le dit si bien Gérard Filoche, une énième victime du parti du dédain. Un quinquennat Hollande/Valls comme il le précise qui a fait perdre 5 élections au camp du progrès et qui a produit 1,3 million de chômeurs de plus. Bilan égal que Fillon/Sarkozy. Donc pour ceux désireux (s’il y en a) de choisir parmi les 7 candidats au Congrès décentralisé de cette social-démocratie rendez vous les dimanches 22 et 29 janvier. Cela vaudra quitus à Hollande et Valls. Reste que l’enjeu est bien entendu l’accélération de la Pasokisation du Parti socialiste, pédalo devenu désormais comme souvent en Europe « radeau de la méduse ».

Pour notre part, nous voulons plus que jamais sanctionner ce bilan de la gôche qu’incarne aujourd’hui Macron et Valls : le TSCG, le CICE, les lois Sapin (ANI), les 6 trimestres supplémentaires pour la retraite, les lois Macron, El Khomri et six scélérats 49.3, la parfaite mise en œuvre par le PS de la casse des communes et départements voulue dès 2008 par la droite Fillon/Sarkozy.

Nous voulons tourner la page et pour cela, il s’invente une gauche authentique, insoumise, celle de l’alternative sociale et écologique qui agit depuis 2005. Elle passe par le Vote Jean Luc Mélenchon et pour les candidats du Front de gauche et communistes aux législatives de juin.

Pour enrayer dans nos villes l’affaiblissement des idées de résistance, de vivre ensemble et pour une nouvelle République sociale. Réservez donc votre vote pour Avril. Prenez ainsi directement les plus efficaces et utiles rendez vous. Economisez en janvier avec nous 1 € où versez-les au secours populaire : https://www.secourspopulaire.fr/

Ouvrez toutes et tous le socle du rassemblement populaire, écologiste, féministe, pour une nouvelle majorité qui est désormais plus que jamais à construire. Comme le disait Nelson Mandela, « tout paraît impossible jusqu’à ce qu’on y arrive. Toutes et tous pour un bel avenir en commun !

Par pcfvlr le 12 janvier, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

6 janvier 2017

Vœux 2017 de Jean Luc Mélenchon

 Voir les vœux 2017 de Jean Luc Mélenchon en présence de Pierre Laurent et Clémentine Autain

 

https://actus.jlm2017.fr/2017/01/05/voeux-de-jean-luc-melenchon-france-service-de-paix/

Edito L’année de tous les possibles – Édito de « L’Heure du peuple »

 

Le contexte dans lequel s’ouvre 2017 est critique à tous les niveaux. On a rarement observé une telle conjonction d’instabilité mondiale, européenne et nationale. À tous ces niveaux l’ancien ordre chancelle de manière de plus en plus visible mais les contours de la réalité d’après ne sont pas encore bien définis. Et pour cause ! Quand les élites ne savent plus quoi faire, c’est aux citoyens de reprendre la main. Et singulièrement aux plus insoumis dont la créativité et le courage sont la chance des mondes en réinvention. À tous les niveaux des brèches historiques sont ainsi en train de s’ouvrir. Il n’y a aucune fatalité à ce que ce soit le pire qui s’y engouffre. Même si les dangers liés aux risques d’effondrements multiples se rapprochent.

Au niveau géopolitique les nouveaux partisans européens de la guerre froide avec la Russie font courir des risques de guerre généralisée. Et au niveau économique global, les preuves s’accumulent de l’aggravation – et non de la régulation – du système qui avait conduit à la crise financière de 2008-2010. 20 milliards d’argent public vont être injectés pour sauver la 3eme banque d’Italie. Et la BCE est discrètement intervenue entre Noël et le jour de l’An pour soulager la Deutsche Bank elle aussi au bord de la faillite. Et pour éviter au gouvernement Merkel d’intervenir directement. Une banque qui pèse aussi lourd que tout le PIB de l’Italie, au point que le FMI l’a qualifiée de « plus dangereuse au monde »!

Au niveau européen plus aucune autorité politique n’a de légitimité durable. L’Espagne et l’Italie sont de fait sans majorité gouvernementale claire. L’Allemagne et la France dans une inconnue totale sur leur gouvernement à échéance d’un an. Et le Royaume-Uni sur sa trajectoire par rapport à l’UE.

Au niveau national, le système politique de la 5ème République continue à se décomposer. La légitimité que le Président et le Premier ministre sont censés tirer des institutions a totalement disparu. Et l’incertitude règne désormais dans le leadership des partis. En particulier au PS, plus près que jamais de son explosion finale. Les prétendants de sa primaire ne font que parler d’eux-mêmes. Alors que le pays s’enfonce dans la pauvreté, l’air irrespirable et la peur généralisée, avec comme seul rempart de court terme l’état d’exception policier que tous ses candidats approuvent. Pour franchir ce moment critique à tous les échelons, la révolution citoyenne est la seule méthode collective, pacifique et positive disponible.

ll est vraiment temps qu’elle arrive pour abréger les souffrances intenables du grand nombre. Et balayer ceux qui en sont responsables depuis des décennies. En France cette révolution citoyenne a la chance de disposer d’un candidat solide, d’un programme crédible et d’un mouvement ouvert. Une chance historique qu’il faut convaincre chacun de saisir à temps.

Par pcfvlr le 6 janvier, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

5 janvier 2017

2017 Loi Travail : abrogation !

www.yanisb-photographie.com

 

►La loi Travail, c’est la précarité généralisée, les licenciements favorisés, le Code du travail affaibli

►Sans majorité dans le pays, ni à l’Assemblée nationale, le gouvernement Hollande/Valls a dû recourir au 49-3 pour imposer son projet

►Les sénatrices et sénateurs communistes présentent le 11 janvier une proposition de loi visant à l’abroger

►Rassemblement devant le Sénat, 15 rue de Vaugirard Paris 6°,  le mercredi 11 janvier à 13h

la pétition qui complète cette    initiative parlementaire : https://www.change.org/p/en-2017-abrogeons-la-loi-travail?recruiter=53470675&utm_source=share_petition&utm_medium=facebook&utm_campaign=share_facebook_responsive&utm_term=mob-md-no_src-no_msg

La loi El Khomri poursuit le travail de sape des acquis sociaux en revenant sur des droits des salariés. Elle s’est faite sans concertation avec les organisations syndicales. Ses orientations libérales sont un cadeau pour le Medef qui n’en demandait pas tant. Les premiers exemples de son application sont alarmants.

Le pouvoir des chefs d’entreprises renforcé Depuis les Accords de Matignon de 1936, les conventions collectives et les accords de branche ne pouvaient qu’améliorer les conditions des salariés prévues par le Code du travail. Désormais, un simple accord d’entreprise permettra de déroger à ces règles, la hiérarchie des normes est inversée. Les salariés sont laissés seuls face à leur employeur dont les moyens de pression sont élargis au détriment des droits, des conditions de travail.Le gouvernement offre aux grandes entreprises les moyens de faciliter le dumping social et économique.Licenciements facilités, précarité renforcée. La loi permet désormais aux entreprises qui réalisent des bénéfices de licencier pour motif économique.

De même, les salariés pourront être obligés de travailler plus sans gagner plus, ceux qui refuseraient pouvant alors être licenciés. Les 35h menacées, les heures supplémentaires moins payées.Par un simple accord d’entreprise, il sera possible de revenir sur le temps de travail et sur les 35h. De même, la majoration des heures supplémentaires passe de 25 % à 10 % ce qui se traduira dans les faits par des baisses de salaires alors que le pouvoir d’achat a déjà considérablement baissé. La santé du travail menacée. Nombre de mesures de la loi contribuent à durcir les conditions des travail (plus de flexibilité, temps de travail, pressions de l’employeur). Dans le même temps, les missions de la médecine du travail sont dénaturées et l’intervalle entre deux consultations passe de 2 à 5 ans.

Le Parti communiste demande l’abrogation de cette loi et propose :

• l’adoption d’une loi de sécurisation de l’emploi et de la formation permettant à chaque salarié-e d’alterner période d’emploi et de formation choisie sans perte de salaire et sans passer par le chômage

• la refonte du Code du travail, rétablissant le hiérarchie des normes et garantissant de nouveaux droits aux travailleurs à l’entreprise

• le doublement des effectifs de l’Inspection du travail

• des négociations pour une réduction du temps de travail avec les 32h hebdomadaires pour objectif.

• de faire du CDI la norme et de limiter le recours à l’intérim.

Par pcfvlr le 5 janvier, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

3 janvier 2017

En 2017 pour Villeneuve le Roi et Ablon

LE PCF FRONT DE GAUCHE http://pcfvlr.unblog.fr/

vous souhaite une très belle année 2017, la réalisation de vos rêves et la réussite de vos projets et vos luttes.

fichier pdf voeux 2017

Vivre mieux, Vivre ensemble en 2017 pour Villeneuve le Roi Ablon

 

Il y a ceux qui veulent conserver l’ordre social injuste qui régit l’économie et la société et cherchent à nous convaincre qu’aucune autre politique n’est possible. Ainsi la misère engendre le désespoir. Elle est le terreau du racisme et de la xénophobie.

Ceux-là mêmes, n’hésitent pas à réécrire l’histoire en effaçant les repères, le sens du mot solidarité et l’héritage des valeurs du Conseil national de la résistance et des  conquêtes de nos anciens. Chaque jour les médias du système gomme les vraies responsabilités du patronat, de l’Europe des financiers et des rentiers dans la chute de la France et la crise actuelle.

Il y a la montée de l’extrême droite qui cherche à camoufler ses racines profondes et historique avec la collaboration, revêt un discours social pour duper le monde du travail. Redisons-le, un ouvrier qui vote Fhaine, c’est comme une dinde qui vote pour Noël ! Nous ne devons rien banaliser dans une période si difficile pour toutes et tous, face à l’austérité, aux fascismes et aux fanatismes qui saignent notre village monde.

Et il y a nous, pour qui l’exigence de partager les fruits de nos efforts hier comme aujourd’hui et de tenir l’espoir restent le bon cap. C’est cela à notre avis ce qui doit permettre de casser la déprime et nous faire avancer ensemble. En 2017 nous lutterons encore contre l’abjecte loi travail par exemple.

Nous avons à restaurer et accroître les libertés publiques, développer la sécurité sociale et revenir à des retraites dignes, faire confiance à la jeunesse, établir un nouveau fonctionnement démocratique. C’est tout l’inverse que le choix des gouvernements depuis 2008.

Voter, s’engager, ne pas rester muets face aux injustices quotidiennes reste primordiale pour l’avenir de toutes les familles Villeneuvoises et Ablonaises. Ce qui compte, c’est ce que nous faisons avec vous. Il y a un modèle social nouveau de prospérité et de partage à construire pour exiger de vivre en paix et en sécurité.

Dans un territoire comme le nôtre, affaibli par les gestions de droite extrême, nous pouvons quelle que soit notre condition, notre origine, construire sans être soumis, une société au service de l’humain d’abord, et donc un bel avenir en commun.

Pour 2017, tous mes vœux de bonheur et de luttes !

Grégory GEMINEL

 

 

« Que disparaisse la philosophie du pillage, et la philosophie de la guerre aura disparu » Fidel Castro

 

Par pcfvlr le 3 janvier, 2017 dans Non classé
Pas encore de commentaires

20 décembre 2016

Val d’Ablon asphyxie totale !

http://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/villeneuve-roi-renegociation-plan-amenagement-circulation/26858

 

Le maire de Villeneuve le Roi a décidé de condamner des rues du coté gauche de l’Avenue le Foll. Or cela se répercute maintenant sur les habitants de la rive droite de cette avenue et nous sommes nombreux à vivre ici aussi.

Dire que les poids lourds doivent rester dans la zone industrielle car ils n’ont pas vocation à passer par une zone résidentielle, est bien compréhensible par tous. Même si faciliter l’activité économique est aussi essentiel pour l’emploi local. Cependant, au final tous le bas de notre ville, du Val d’Ablon, la commune d’Ablon et jusqu’en amont du lycée se retrouvent bloqué le matin et le soir comme jamais. Loin de pacifier nos rues le choix de M Gonzales amplifie l’effet entonnoir du pont, les camions de Rungis et les GPS font le reste.

Il faut désormais pour tous les habitants de 30 minutes à 45 minutes en plus parfois pour partir de chez eux le matin et y pour revenir, sans compter les encombrements hors de notre commune. Les mises « sans issue » des rues Voeux-Saint-Georges et des Mariniers sont trop radicales. Le pseudo esprit « village » du maire est donc de soulager un coté du Bord de l’Eau et encore… mais sans se rendre compte sur ce qui pèse sur l’autre coté et le reste de la ville. Ce n’est pas acceptable car cela était prévisible.

Le quai de la baronnie est maintenant refait à Ablon, la commune de Villeneuve-Saint-Georges va réaménager la RN6 devant sa gare et demande que les camions soient mis sur les trains de fret. Mais ça ne suffira pas. Il faut que des nouvelles traversées de Seine soient réalisées par la Région et l’Etat notamment en Essonne. Les citoyens, les riverains et les automobilistes, subissent une gabegie écologique doublée d’une gabegie économique du fait du manque d’infrastructures et d’investissement. Nous payons durement, l’abandon de l’Etat depuis presque 40 ans de nos territoires, l’inefficacité des parlementaires successifs, l‘égoïsme de certaines collectivités.

 

NON AUX BLOCAGES, OUI A LA VRAIE CONCERTATION ET L’ACTION

Angeline Porteu de la Morandière, Sylvie Adnot, Grégory Géminel

Contact à VLR 39 rue Henri Lusseau 94290 ou 7 Résidence du val d’ablon Bat B 94480 Tel 06.08.82.06.33 preaurouge@aol.com

 

 

Par pcfvlr le 20 décembre, 2016 dans Non classé
Pas encore de commentaires

19 décembre 2016

En 2017, votre avenir est en jeu

 

WP_20161218_11_06_27_Rich Nous étions sur le marché de VLR autour d’un café dimanche 17 décembre à votre rencontre !

 
Pour les classes populaires et moyennes la crise est une réalité quotidienne. Le chômage comme les inégalités explosent alors même que les profits des actionnaires et les salaires des grands patrons s’envolent. Les renoncements et les lois de régression sociale votées sous le quinquennat de François Hollande n’ont fait qu’aggraver la situation et ouvert la voie au retour d’une droite ultra-réactionnaire. Il est plus que temps de changer la donne. En 2017, nous avons l’avenir de la France entre nos mains !

La droite tape dur !
La droite a dorénavant son candidat : François Fillon. Son programme, mélange d’ultra-libéralisme et d’ultra-conservatisme, est d’une rare violence. Complaisant avec les plus aisés, le patronat et le monde de la finance, François Fillon s’attaque sans vergogne à nos droits sociaux, à notre pouvoir d’achat et aux plus fragilisés d’entre nous : moins 500 000 fonctionnaires, fin des 35 heures, recul de l’âge de départ à la retraite, remboursement de la sécurité sociale des seules maladies de longue durée, suppression de l’ISF… Avec François Fillon c’est la régression sociale à tous les étages !

Le FN vous ment
Pendant ce temps, le FN de Marine Le Pen continue son entreprise de manipulation. Pour lui, le problème n’est pas le banquier, c’est l’immigré. Il n’est pas du côté des salariés. Comme la droite il prône la baisse des dépenses publiques, autrement dit le recul des services publics. La France du FN est celle du repli nationaliste et de la division. Le programme de Marine Le Pen, c’est l’isolement et l’affaiblissement de notre pays. A l’image de ses amis de l’extrême droite européenne et de Donald Trump, elle représente une grave menaces pour nos libertés fondamentales.

Pour nous, ce sera toujours l’Humain d’abord !

Les communistes se lancent dans la campagne avec la ferme volonté de faire émerger un grand mouvement à gauche pour une véritable politique de transformation sociale. Une autre politique est possible, celle du progrès social, du renforcement des services publics et de la démocratie. Chacun d’entre nous peut être l’acteur de ce changement en s’engageant. Nous voulons ouvrir la voie d’une nouvelle majorité populaire à gauche. C’est dans cet esprit que nous appelons à voter pour Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle et pour des candidatures de large rassemblement soutenues par le PCF dans toutes les circonscriptions pour les législatives.

Par pcfvlr le 19 décembre, 2016 dans Non classé
Pas encore de commentaires

13 décembre 2016

Sur l’Avenir en commun

ob_77880c_phi-jlm2017

 

L’Avenir en commun est un programme issu d’un processus collectif d’enrichissement de « l’Humain d’abord ». Il a permis de rassembler des milliers de contributions et d’intégrer les apports d’auditions réalisées auprès d’universitaires, de syndicalistes et de représentant-es des forces politiques membres de la France insoumise. Voici les dix mesures les plus emblématiques sélectionnées parmi les 357 que contient l’Avenir en commun, le programme 2017 de Jean Luc MELENCHON, candidat soutenu par le PCF et le Front de gauche.

Faire face à l’urgence démocratique :

Faire face à l’urgence sociale :

Faire face à l’urgence écologique :

Faire face à l’urgence internationale :

 

Comparer Fillon et Mélenchon

PROG

 

Par pcfvlr le 13 décembre, 2016 dans Non classé
Pas encore de commentaires

9 décembre 2016

Hommage du PCF Ablon à A POHER !

 

p 1 9 décembre, Nous Ablonais et Villeneuvois rendons hommage à Alain Poher à notre façon !

Par pcfvlr le 9 décembre, 2016 dans Non classé
Pas encore de commentaires

Nos Camarades relaxés par le Tribunal de Grande Instance

Justice VICTOIRE

Ce vendredi 9 décembre 2016, Jalys Chibout responsable des jeunes communistes et Joël Josso Conseiller municipal de Villeneuve le Roi viennent d’être relaxé par le Tribunal de Grande Instance de Créteil dans le procès qui les opposait au Maire de Villeneuve le Roi et à sa police Municipale.

En Novembre 2015, utilisant l’émotion des attentats de Paris, la Police Municipale nous attaquait en justice pour avoir écrit un tract intitulé « Violences islamophobe et racistes. La police municipale agit sur ordre du Maire ». Ce tract faisait suite à des violences sur les fêtes d’automne le 27 septembre2015. Nous y dénoncions des faits et un climat insupportable dans notre ville de la part de Didier Gonzales, Maire LR de la ville et qui utilise la police municipale de bien mauvaise manière.

Nous disions dans notre tract « Plus personne ne doit baisser la tête et courber l’échine. Vivre ensemble cela implique le respect de chacun et une police bien formée, compétente et respectueuse des principes républicains. Seule la police nationale peut correspondre à cette définition ».

L’avocate des policiers jugeait ces paroles diffamantes, le tribunal en a décidé autrement en nous donnant raison. Chacun jugera. Gardons quand même en mémoire que cette police vient d’être autorisée à porter des armes pouvant tuer.

Pour ma part c’est la 5ème fois que je dois aller devant les tribunaux à l’instigation du Maire de Villeneuve le Roi. J’ai à chaque fois gagné mais que d’énergie, d’euros dépensés, de salissure. Pendant ce temps ce sont les villeneuvois qui payent les frais d’avocats de ceux qui nous trainent dans la boue. Tout cela pour essayer de faire taire des opposants politique à la politique de Didier Gonzales et de la droite locale.

Ni Jalys, ni moi-même, Joël Josso ne cèderons devant les menaces et les pressions. Nous aspirons à ce que tous les villeneuvois puissent vivre dans une ville de Liberté, d’égalité, de fraternité et nous rajoutons, de solidarité.

Nous voulons dire un grand merci à tous ceux qui nous ont soutenu et témoigné de leur affection au cours de cette épreuve. Des remerciements particulier à notre avocat Me Slim Ben Achour qui a été brillant, tout comme il l’avait été pour faire condamner l’état français pour des contrôle au faciès.

Avec vous nous poursuivrons ce combat.  

Joël Josso

 

 

Par pcfvlr le 9 décembre, 2016 dans Non classé
Pas encore de commentaires

12345...106

Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Blog de Michel Issindou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...
| aijfcameroun