Navigation | Santé: vers des Conseils de canton

Pages

Catégories

Santé: vers des Conseils de canton

 

des Conseils de canton populaire…

Des Conseils cantonaux de santé qui associeraient enfin les citoyens à la politique de santé manquent depuis des
années. Il serait temps de le mettre en place malgré le refus des édiles actuels, (Maire, Conseillers départementaux, Députés…) voir leur peur de mettre enfin la politique entre les mains de tous. Composés de professionnels de la santé, mais surtout de citoyens représentants leurs territoires d’abord, de patient-e-s, de syndicalistes de la Santé, d’élus locaux mais pas uniquement les maires omnipotents, ils permettraient de mieux cibler les besoins et les attentes d’un territoire donné jusque dans les entreprises. L’objectif notamment serait d’anticiper le départ à la retraite d’un médecin, des changements d’organisation au sein des établissements hospitaliers (fusion, transferts, CHIV…), de parler médicament, de notre sécurité sociale, d’environnement, de développer la vigilance et imposer la prévention partout face aux risques sanitaires…

Sortir la santé du tout libéralisme et des moyens trop ridicules données localement, est urgent. Comme des comités de quartier, les conseils se réuniraient plusieurs fois par an, libres également de créer un conseil citoyen de l’autonomie qui concernerait les personnes âgées et porteuses d’un handicap. Ne plus laisser le terrain aux « sachants » qui entravent les luttes : la réunion du conseil permettrait d’établir des diagnostics pour le canton qui est une bonne échelle et par commune afin de donner une cohérence à la politique, départementale de santé, de ne pas segmenter les problématiques et rétablir une écoute locale des habitant-e-s pour ne pas réduire la santé qu’à la maladie.

Déconfinons l’omerta !

Par pcfvlr le 29 décembre, 2020 dans Non classé

Laisser un commentaire

Luisant Pour Tous |
Collectif antilibéral de Ch... |
Blog de Michel Issindou |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Tristes topiques
| Le blog de Pierre Roche : ...
| aijfcameroun